Puerto Madryn et notre histoire d’amour avec les baleines!

On arrive un peu fatigués après 3 jours de stop et une nuit blanche, à Puerto Madryn: ville au bord de l’Atlantique connue pour sa faune extraordinaire: baleines, pingouins de Magellan, loups et lions de mer.

Le premier jour, on décide de retenter le camping à Puerto Pyramides dans le parc de la Péninsule Valdés (après notre échec à Ushuaia…)!
Pour s’y rendre on choisi le stop, qui marche très bien, et on s’arrête en chemin sur la belle plage de Doradillo à 10km de la ville. On ne sera vraiment pas déçus !De la plage, à marée haute, on peut observer les baleines tourner sur elle-même et suivies par leurs baleineaux a à peine 5 mètres du bord! Impressionnant ! Une d’entre elle a même décidé de sauter en l’air au loin, on était vraiment émerveillés ! Et en plus, il devait y en avoir une bonne dizaine tout le long de la plage !!

 

On a ensuite eu de la chance et rencontré Justine et Nicolas, un couple de français qui avait prévu d’aller à la péninsule Valdés en voiture et qui ont bien voulu que nous fassions un bout de chemin avec eux! On visite la pointe sud de la péninsule: « Punta Delgada » où sont présents des éléphants de mer mais impossible de les voir de près sans repayer car cette partie là du parc est privée…super arnaque!

Ensuite en refaisant du stop on part voir un autre point de vue (Punta Cantor) où il y à quelques pingouins mais malheureusement à peine arrivés, une « gardafauna » (responsable du parc) nous demande de repartir car il ne va plus y avoir assez de voiture pour nous ramener à Puerto Pyramides car nous sommes déjà en fin d’après-midi.

On arrive donc à Puerto Pyramides un peu bredouilles car on a pas pu voir le dernier point de vue de la péninsule, la pointe nord, et ayant fait 260 km sur des routes de terre, on est aussi un peu KO. A la vue du camping municipal de cette petite ville, très glauque et limite abandonné, on se voit pas vraiment camper là-bas…
Bref changement d’avis nous dormirons en auberge, où l’on recroisera d’ailleurs Jean-Pierre, une super rencontre que nous avions faite dans notre auberge à Ushuaia.

Le lendemain après une grande indécision de notre part (comme d’hab’ vous allez nous dire!) et quelques kilomètres de marche on décide de se faire plaisir et de faire le fameux tour en bateau possible uniquement depuis la peninsule pour voir des baleines de près! Et là notre amour pour les baleines, découvert sur la plage de Doradillo la veille,se confirme!
On a eu la chance d’avoir l’une d’elle passer un petit moment à côté du bateau, on étaient réellement impressionnés mais on se disaient aussi que si elle décide de soulever le bateau… on est dans l’eau!!
Bref c’était génial! 🙂

On retourne ensuite à Puerto Madryn tout contents de notre journée et là on va dans une auberge vraiment sympa, un vrai coup de coeur pour Marlène, la Casa de Tounens. On y fait la rencontre de français, anglais, allemands, boliviens et italiens avec qui on loue le lendemain 2 voitures pour visiter Punta Tombo à 150 km au sud de Puerto Madryn, une réserve de pingouins de Magellan et une plage, « la playa escondida » où l’on verra, de près cette fois-ci, des éléphants de mer!
Ce fût une super journée qui commença difficilement car après une recherche compliquée et longue de voiture de location, l’impossibilité de faire une caution avec nos CB et une autoroute bloquée par des argentins en grèves et remontés (les élections présidentielles ont lieu le dimanche 25 octobre!), on arrive à 14h à Punta Tombo: la réserve de pingouins de Magellan.

On se baladera parmi les pingouins dans leur milieu naturel: en train de faire la sieste, de se battre ou encore de se baigner, bref c’était super sympa et aussi très drôle de découvrir des pingouins.
Les éléphants de mer nous impressionneront aussi beaucoup, non pas pour leur beauté il faut l’avouer mais pour leur corpulence (les mâles font 4 tonnes et les femme 900 kg en moyenne), leur manière de se déplacer et leur bruits assez étonnants!

On partira de la région de Puerto Madryn avec la tête remplie de souvenir d’animaux exceptionnels et dans leur milieu naturel et de belles rencontres 🙂

Pour la suite, direction Buenos Aires, en bus cette fois-ci, pour 1 journée. Au programme un peu de nostalgie et de souvenirs pour moi, balade dans Palermo et une fameuse « parilla » (barbecue Argentin) digne de ce nom à Las Cabras en amoureux. Le lendemain on prend un avion direction les chutes d’Iguazu, pour notre dernier stop en Argentine avant d’attaquer la Bolivie !


Puerto Pyramides
Bahia Blanca, 19 USD (lit en dortoir sans petit dej)
Puerto Madryn
Casa de Tounens, 17 USD (lit en dortoir avec petit dej)

Laisser un commentaire